CAMP ERE DE L'ESTUAIRE Port-au-Saumon

Oasis nature Charlevoix, Québec

Écologie à Port-au-Saumon

La mouche éristale (
Eristalis) (Diptera : Syrphidae)
Plusieurs naturalistes pensent que ces mouches à fleurs sont des abeilles, en raison d'une ressemblance superficielle entre cette mouche et l'abeille. Un examen attentif supprime toute équivoque. Il s'agit bien d'un diptère. Les adultes jouent un rôle non négligeable dans la pollinisation des fleurs. Les larves vivent dans de l'eau polluée et dans des carcasses en décomposition. On dit que ce sont des larves ''queue de rat'' en raison de leur apparence.

Les adultes se nourrissent du nectar des fleurs, par exemple les marguerites, qui, curieusement, exhalent un relent de putréfaction. Les mâles de ces mouches à fleurs occupent des territoires en survolant l'espace aérien au-dessus des plantes qu'elles pollinisent et y attendent l'arrivée des femelles en vue de l'accouplement. On peut voir ces mouches à l'oeuvre sur les marguerites devant les fenêtres du réfectoire et de la cuisine. Nous avons trouvé les larves dans les coulée d'eaux usées qui suintent de la fosse septique et avec de la chance on peut déterrer les pupes dans la boue des environs. Comme on le voit, cet insecte joue un rôle important dans la nature, soit de recycleur au stade larvaire et de pollinisateur au stade adulte. Il faut en apprécier leur importance dans les cycles de la nature.

Texte: Raymond Hutchinson


On voit que ce genre se retrouve aussi en France.
diptera_inconnu_
Eristalis arbustorum , mâle (parce-que les yeux se touchent sur le front)
Bernard BOHER : France : 21 11 2008 : SAINT AMADOU : 09100
altitude : 200m environ - taille : 1,5cm
ref:39919


14200635
source : loscoat.canalblog.com/archives/diptera__mouches_/p40-0.html
Cette éristale des fleurs (syrphidae) est une fort jolie mouche.
Ses larves se trouvent dans les cavités pleines d' eau sur les ( vieux) troncs d' arbres.